Porte de DrômArdèche est le berceau de la famille de Diane de Poitiers, les comtes d’Albon, fondateurs du Dauphiné.
Ils cédèrent le titre de Dauphin au roi de France, avec promesse que seul son fils aîné puisse le porter. C’est depuis que l’héritier du trône s’appelle le Dauphin. Diane de Poitiers, duchesse du Valentinois et du Diois et comtesse d’Albon, fut la favorite du roi Henri II, fils de François Ier, qui régna de 1547 à 1559, et sa beauté resta légendaire. Cette glorieuse lignée nous a légué un riche patrimoine architectural et religieux, qui témoigne aujourd’hui encore de la puissance de ces seigneurs.

Le château natal de Diane à Saint-Vallier, la tour d’Albon, vigie du Dauphiné, celle d’Arras-sur-Rhône, les prieurés romans de Charrière, Sainte-Agnès ou de Manthes, le village médiéval de Moras-en-Valloire… autant de sites à découvrir pour voyager dans le temps et l’imaginaire. Un circuit interactif vous permet de suivre les pas de Diane de Poitiers et de découvrir son époque tout en amusant avec notre jeu de piste et ses énigmes à résoudre.

A Saint-Vallier même, où est née de Diane de Poitiers, l’Espace historique animé par des bénévoles passionnés vous entraînera dans le passé et vous fera découvrir cette cité plus que millénaire.

Porte de DrômArdèche est également riche d’un patrimoine ouvrier curieux. Avec des vestiges comme le plus vieux pont suspendu sur le Rhône encore en service, construit par le génial inventeur Marc Seguin, ou la pile du bac à traille, qui permettait jadis de traverser le fleuve, la révolution industrielle du XIXe siècle a aussi marqué notre paysage. Une époque à retrouver dans le Musée des outils de nos ancêtres à Lapeyrouse-Mornay, qui fait revivre des métiers aujourd’hui disparus.