Profiter d’un week-end pour son bien-être

Quel est le meilleur moment de l’année pour partir en week-end ?

Pour profiter d’un weekend de repos pour améliorer son bien-être? Sans hésitation: l’automne.
Après la période intense de l’été, la période automnale est idéale pour partir de la vie de tous les jours pour se ressourcer et s’évader.
S’offrir un week-end relaxation, ou en amoureux représente l’un des meilleurs moyens de se ressourcer. Les soucis du  quotidien  envolés le temps d’un weekend,  le  temps  de  reprendre  des  forces  pour  une nouvelle année remplie de rebondissements ! Une journée spa ou un dîner au restaurant ne saurait  suffire  à  votre  bien -être,  prenez  du  temps  pour  vous !
Partez  à  la  découverte  de nouveaux  paysages  en  pleine  nature  près  de  chez  vous !  

Par  exemple  pour  les  lyonnais, profitez d’un weekend à une heure de chez vous en pleine nature, dans la Drôme des Collines ou l’Ardèche, dans des gîtes, chambres d’hôtes ou autres pour vous ressourcer !


Retrouvez un bon sommeil

Comme vous le savez le sommeil est un essentiel pour votre bien-être et donc votre santé!
Un  sommeil  de  mauvaise  qualité  peut  entraîner  à  plusieurs  «complications»  à  long  terme comme des troubles émotionnels, de l’hypertension...etc.
Au contraire, un sommeil de qualité permet  à  votre  corps  de  récupérer mentalement  et  physiquement,  de  vous  redonner  les défenses immunitaires dont vous avez le plus besoin.
Partir en week-end dit «bien-être» va vous permettre de vous redonner un bon sommeil est un bon rythme de sommeil (si toutefois vous l’appliquez après votre week-end).
Votre environnement dit «direct» (logement, ville ou campagne...) va jouer un rôle important pour votre bien-être au quotidien, un week-end ou votre environnement est optimisé pour améliorer votre bien-être ne peut que vous faire du bien !
Bien dormir et se faire du bien dans un lieu de détente (spa, hammam, massage...) sera votre programme le temps de ces deux jours bien mérités en Porte de DrômArdèche.