Exposition  « Agnés Varda Correspondances »  au Palais Idéal du facteur Cheval

Enveloppe Pierre FRANCOIS recto

La rencontre entre deux artistes à Hauterives du 15 février au 7 juin 2020


@juliafabry

Agnès Varda a toujours été très attachée à l’œuvre du Facteur Cheval et a aimé revenir visiter son Palais Idéal à de nombreuses reprises depuis les années 50.
Aujourd’hui l’exposition Agnès Varda Correspondances met à jour les liens qui unissaient Agnès à ce lieu unique à travers son goût pour les relations épistolaires, sa passion pour les cartes postales, ses références à la figure emblématique du postier-facteur qui traversera souvent son œuvre cinématographique et documentaire.
Des photographies d’Agnès Varda et œuvres en lien avec certains de ses films comme Les glaneurs et la glaneuse ou Deux ans après seront présentées ainsi que de nombreuses pièces de sa collection personnelle : lettres échangées avec des artistes tels Calder, Pierre François ou Chris Marker, collections de cartes postales anciennes, témoignages de spectateurs qui ont aimé ses films.
Des personnes connues ou inconnues ont alimenté ce plaisir postal tout au long de sa vie comme en témoignent de nombreux documents, art-mails ou cadeaux d’art modestes, témoins créatifs et ludiques mis en correspondances.
 
L’exposition Correspondances, présentée du 15 février au 7 juin 2020, est le premier chapitre d’une trilogie consacrée à Agnès Varda au Palais idéal du facteur Cheval. Le deuxième chapitre ouvrira le 18 septembre 2021.
L’exposition Agnès Varda Correspondances est réalisée en collaboration avec Ciné Tamaris, présente des œuvres et archives personnelles issues des Collection Succession Varda & Collection Rosalie Varda.
 


Mail art

En bonus... ATELIERS pour les enfants à partir de 4 ans
Les lundis, mardis et mercredis pendant les vacances d'hiver et de printemps
De 14H30 à 16H00
Tarif de l'atelier : 2€*
Renseignement et inscription au 04 75 68 81 19 ou mediation@facteurcheval.com

Qui est Agnés Varda ?
Née à Ixelles (Bruxelles) en 1928, Agnès Varda passe sa petite enfance en Belgique avec ses quatre frères et soeurs. La guerre en 1940 pousse la famille jusqu’au sud de la France. Adolescence à Sète puis à Paris – baccalauréat – cours à l’École du Louvre et le soir à l’École de Vaugirard en section photographie.
Cette artiste a un parcours très riche et une vie qui tourne autour de l'art. Elle a été photographe, cinéaste et artiste plasticienne. Elle a reçu énormément de prix (César, Ours d'argent, Lion d'or...).
Une chance incroyable de pouvoir voir ces oeuvres à Hauterives dans la Drôme ! A ne pas manquer !